Les différents types de Visa pour la France

167

Tout le monde n’a pas besoin d’avoir un visa pour entrer en France. Ceci dépend fortement de votre nationalité. C’est pour cela qu’il existe différents types de Visa pour la France

D’ailleurs les 28 pays de l’Union Européenne, ainsi que quelques pays comme l’Islande, le Liechtenstein, et la Norvège n’ont pas besoin d’un visa pour entrer en France.

Par ailleurs, Les citoyens de pays hors de l’Union Européenne ont besoin d’un visa pour entrer en France, sauf si des accords particuliers entre votre pays et la France existent.

1- Les différents types de Visa pour la France

Les visas ne sont pas délivrés en France, donc vous devez le demander dans votre pays d’origine ou dans un autre pays.

En règle générale, vous devez demander un visa entre 8 et 12 semaines avant la date de votre arrivée en France.

Les visas sont valables pour une durée spécifique, qui commence à la date d’arrivée en France. Il existe plusieurs sortes de visas :

1-1- Visa de transit aéroportuaire – VTA

Ce visa est pour les ressortissants de certains états transitant par la France pour aller dans un autre pays.

En effet, ce type de visa est nécessaire si vous restez dans la zone internationale de l’aéroport en attendant la correspondance pour votre destination finale, et votre destination finale se trouve hors de l’espace Schengen.

Par ailleurs, vous voyagez en provenance d’un aéroport situé dans un Etat hors de l’espace Schengen, vous restez dans la zone internationale d’un aéroport situé en France métropolitaine en attendant la correspondance pour votre destination finale, également située hors de l’espace Schengen.

1-2- Visa de court séjour – VCS

Ce type de visa est généralement délivré pour des voyages de tourisme, des voyages d’affaires ou pour des visites familiales.

Il est également délivré afin de permettre à son titulaire de venir suivre en France des formations courtes, participer à des stages ou à des conférences, des réunions d’entreprises, ou encore exercer une activité rémunérée dont la durée n’excède pas 90 jours.

En effet, il est valable pour une période maximum de 3 mois. Tout visa délivré par un pays de l’espace Schengen octroie à son bénéficiaire, une libre circulation dans tous les pays de cet espace.

Vous pouvez donc rentrer en France autant de fois que vous le souhaitez pendant la période de votre visa, du moment que vous ne quittiez pas l’Espace Schengen.

Si vous voulez sortir de cet espace et rentrer de nouveau en France, vous devrez demander un visa multi entrées.

1-3- Visa de long séjour – VLS

Pour tout séjour en France d’une durée supérieure à 90 jours, vous devez obtenir au préalable un visa de long séjour si votre nationalité ne vous en dispense pas.

Quelle que soit la durée du séjour que vous envisagez, le visa de long séjour a une durée limitée comprise entre 3 mois et un an.

En effet, vous devrez solliciter un titre de séjour en préfecture pour poursuivre votre séjour au-delà de la durée de validité du visa.

Pendant sa durée de validité, le visa de long séjour est équivalent à un visa Schengen vous permettant de circuler et séjourner dans l’espace Schengen hors de France, pour des périodes maximales de 90 jours sur toute période de 180 jours, dans les mêmes conditions que si vous étiez titulaire d’un visa Schengen.

Un visa de long séjour est valable de 3 à 6 mois. Après votre arrivée en France, vous devez demander une carte de séjour temporaire qui vous précisera votre statut en France : visiteur, étudiant, séjour pour raisons privées ou familiales, employé, etc.

1-4- Visa de court séjour avec mention étudiant

Ce visa s’adresse aux étudiants dont l’inscription définitive dans un établissement d’enseignement français est subordonnée à la réussite d’un examen ou d’un entretien préalable. Si l’admission est confirmée, vous devrez alors demander une carte de séjour temporaire.

Le visa “étudiant-concours” est accordé pour des séjours de 90 jours au maximum. En cas de succès et d’admission définitive dans un établissement, et si le visa “étudiant-concours” est toujours valable, vous pourrez demander le visa long séjour “étudiant” directement auprès de la préfecture sur présentation de l’attestation visa-concours campus France et l’attestation d’inscription de l’établissement.

1-5- Visa de circulation

Sa validité est d’un à cinq ans, il autorise un étranger à rester jusqu’à 3 mois en France, tous les 6 mois. Le visa de circulation, ou visa Schengen, permet aux anciens étudiants et diplômés de l’enseignement supérieur français de séjourner en France et dans l’Union européenne à des fins touristiques ou professionnelles.

Le visa de circulation, ou visa Schengen, autorise un nombre d’entrées illimitées dans les vingt-six États membres de l’espace Schengen.

Il permet des séjours de moins de 90 jours cumulés au sein de l’espace Schengen par période de six mois.

La durée de validité du visa de circulation varie entre un et cinq ans mais ne peut pas dépasser la date d’expiration du passeport.

Avec le visa de circulation, il n’est pas possible d’exercer une activité professionnelle ; il ne permet pas non plus d’obtenir une carte de séjour. Il est en revanche renouvelable.

La demande pour obtenir un visa de circulation se fait auprès des autorités consulaires françaises de votre pays de résidence.

1-6- Visa de travail en France

Pour obtenir un permis de travail, les travailleurs étrangers doivent être en possession d’offres d’emploi officielles d’entreprises françaises et d’un contrat de travail à durée déterminée signé par les deux parties.

Si vous êtes de nationalité étrangère, vous devrez réaliser certaines démarches administratives pour pouvoir venir travailler en France.

Si vous avez la nationalité d’un pays qui n’appartient pas à l’Espace économique européen, les modalités pour venir travailler en France sont plus complexes. Vous devrez obtenir des autorités françaises une autorisation de travail.

1-7- Visa Schengen France

Le visa Schengen en France, pour rappel, sont des documents de voyage apposés sur votre passeport et qui vous permettent de séjourner sur le territoire des 26 États membres de l’espace Schengen pendant une période de temps limitée.

Tous les ressortissants de pays tiers n’ayant pas encore conclu d’accord d’exemption de visa avec les États membres de Schengen doivent obtenir un visa avant leur arrivée en Europe.

Un visa Schengen « multi-entrées » ou « à entrées multiples » vaut autorisation d’entrer et de sortir de l’espace Schengen autant de fois que vous le souhaitez pendant sa durée de validité.

Le visa Schengen est le visa le plus courant pour l’Europe. Il permet à son titulaire d’entrer dans l’espace Schengen, d’y circuler librement et d’en sortir depuis n’importe lequel des pays membres. Il n’y a pas de contrôles aux frontières dans l’espace Schengen.

Sources : France Visas, Just Landed, France Diplomatie, Campus France, Travail en France.

vous pourriez aussi aimer