Vivre en France – La vie en France pour les ressortissants étrangers

736

Vivre en France – Ce qu’il faut savoir sur la vie en France pour les ressortissants étrangers

Chaque année, la France accueille plus de 100 000 étrangers ressortissants de pays tiers à l’Union européenne, issus de toutes les régions du monde, dont le projet est de s’établir et de vivre en France.

Nation millénaire avec une histoire et une culture d’une grande richesse, la France est synonyme de valeurs fondamentales auxquelles les Français sont très attachés.

Un ressortissant étranger que se soit un étudiant ou un travailleur doit avoir au préalable des connaissances générales sur la vie en France pour pouvoir se préparer avant son arrivée.

C’est d’ailleurs pour vous aider à mieux comprendre la vie en France, on va vous parler des points suivant :

1. Vivre en France – Le coût de la vie

Vivre en France est considéré comme étant un rêve pour beaucoup d’étranger pour améliorer leurs niveaux de vie avec un travail en France ou on acquérant une éducation universitaire de qualité.

Le coût de la vie en France pour un immigrant étranger que ce soit étudiant ou travailleur est parmi les plus élevés par rapports aux autres pays Européens .

Pour vivre en France, il est souhaitable de disposer d’un budget mensuel de 800 et 1000 Euros pour couvrir les frais de nourriture, de transport et d’hébergement etc…

Le coût de la vie avec un budget mensuel moyen de 1000€ peut se diviser en plusieurs catégorie à savoir :

  • Budget Loyer.
  • Budget Alimentation.
  • Le budget Transports.
  • Budget Santé.
  • Budget Habillement.
  • Le budget Loisirs

1.1. Budget Loyer

De nombreuses options sont à votre disposition pour vous loger pendant votre travail en France. Vous aurez le choix entre un logement en appartement, seul ou en-colocation, dans une chambre chez l’habitant ou dans un logement indépendant. Le budget de loyer est compris généralement entre 400€ et 800€.

1.2. Budget Alimentation

En moyenne, les Français consacrent près de 300 euros par mois à leur alimentation. Ce chiffre peut varier en fonction de la ville où vous vivez et de votre consommation. De manière générale, le coût de la vie est sensiblement plus élevé à Paris.

1.3. Budget Transports

Si vous habitez loin de votre endroit de travail, votre budget transports peut représenter une part importante de votre budget total. Il est important de bien l’anticiper.

1.4. Budget Santé

En France, les médecins sont libres d’appliquer les tarifs qu’ils veulent. Pour garder la maîtrise de votre budget santé, privilégiez les médecins « conventionnés de secteur 1 » qui pratiquent le tarif remboursé presque intégralement par la sécurité sociale.

Vous paierez moins cher et vous serez mieux remboursé. Si vous consultez un médecin au centre de santé universitaire, les consultations sont gratuites.

1.5. Budget Habillement

Il faut noter que la vente de vêtement de contre-bande ou d’imitation est formellement interdite en France.

Vous ne trouverez en France que des vêtement de marque et pas d’imitation. Voici une idée sur les prix :

  • Paire de Jeans (Levis 501 ou Similaire) : 78€.
  • Robe d’été dans une chaîne de magasin (Zara, H&M, …) : 33€.
  • Paire de Chaussures de Course Nike (Milieu de gamme) : 83€.
  • Paire de Chaussures de Sport en Cuir pour Hommes : 112€.

1.6. Budget Loisirs

Le prix des loisirs et des activités culturelles est très variable. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses.

Voici quelques exemples pour vous aider à estimer votre budget loisirs :

  • 1 entrée au cinéma au tarif moins de 26 ans : entre 5 et 7,50 euros ;
  • 1 entrée dans un musée ou un monument national : gratuit pour tous les ressortissants de l’Espace économique européen de moins de 26 ans ou entre 5 et 15 euros ;
  • Une entrée à la piscine au tarif réduit : entre 1,50 et 3 euros ;
  • etc…

Ainsi, vous devez prendre en considération avant même votre arrivée en France que la vie coûte assez chère et surtout comparée aux pays Africains.

2. Le logement en France

Il existe plusieurs types de logement en France. A votre arrivée en France, vous pouvez vous dépanner en habitant chez un ami ou un proche ou même dans un hôtel en attendant de trouver un logement.

C’est d’ailleurs que dans cet partie on va parler de plusieurs points :

  • Les types de logement en France.
  • Le prix du loyer en France.
  • La taxe d’habitation en France.
  • Le contrat de location en France.
  • Assurance Habitation

2.1. Type De Logement en France

Avant de vous décider quel type de logement vous souhaitez louer, vous devez connaître les différents types de logements en France à savoir :

  • Appartement.
  • Duplex.
  • Studio.
  • Triplex.
  • Un loft.
  • Souplex.
  • Les résidences hôtelières.
  • Colocation.

2.2. Prix du loyer en France

En général, les prix de loyer dans les différentes villes de France dépend de la superficie, à vraie dire, le m² varie entre 14€ et 35€.

En plus vous devez noter que les prix du loyer peuvent augmenter de plus de 20 à 30% des tarifs indiqués ci dessus, si le logement est meublé.

2.2.1. Prix logement des Studios en France

En France, le prix d’une location de studio varie fortement d’une ville à l’autre. Alors qu’un studio se compose d’un seul espace, un logement 1 pièce comprend encore souvent une cuisine individuelle et un couloir qui y conduit.

Notez que plus vous vous éloignez des centres villes, plus le loyer devient moins cher et peut diminuer même de 20%. Par exemple, pour un studio à Paris de 25 m², le loyer peut atteindre plus que 800€/mois. Mais dans les périphériques de Paris elles peuvent atteindre 600€/mois.

2.2.2. Loyer des Appartement

Comprend une ou plusieurs chambres, une cuisine, une salle de bains et une salle de séjour.

Un «studio» (bachelor) est une chambre comprenant un coin cuisine et une salle de bains. Un appartement d’une pièce comporte une petite chambre qui donne sur une autre pièce. Les appartements peuvent se trouver dans un immeuble ou dans une maison. Le prix selon la ville compris entre 700€ et 2000€ / mois.

2.2.3. Loyer Duplex

Un appartement « en duplex » est un logement unique situé dans un immeuble collectif, constitué de deux niveaux réunis par un escalier intérieur.

Le terme duplex désigne un même type de logement, mais réparti sur deux niveaux. Dans la plupart des cas, ces types de logement occupent les étages supérieurs de ces immeubles.

Ainsi, les prix du loyer varient selon la ville en France et qui est compris entre 850€ et 2600€ / mois.

2.2.4. Prix logement des Triplex

Il s’agit d’un appartement sur 3 étages réunis par un escalier intérieur. La législation est la même que pour un duplex en cas d’annexion d’un nouvel étage aux deux étages préexistants.

Dans les pays européens comme la France, le triplex désigne ainsi un logement unique qui s’élève sur trois étages, tous accessibles par des escaliers généralement situés à l’intérieur du logement.

Ainsi, les prix du loyer varient selon la ville en France et qui est compris entre 1150€ et 3700€ / mois.

2.3. La taxe d’habitation en France

La taxe d’habitation est un impôt local qui dépend des caractéristiques de votre logement, de sa localisation et de votre situation personnelle (revenus, composition du foyer…) au 1er janvier.

Vous devez la payer si vous êtes propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit de votre habitation principale. Vous devrez également la payer pour votre résidence secondaire, si vous en avez une. D’ailleurs, vous pouvez bénéficier d’exonération dans certains cas.

La taxe d’habitation est l’une des quatre taxes perçues au profit des collectivités territoriales avec la taxe foncière sur les propriétés bâties, la taxe foncière sur les propriétés non bâties et la contribution économique territoriale.

2.4. Contrat de location en France

En trouvant le logement qui vous convient que se soit dans les sites de locations ou auprès des agences immobilière, l’étape suivante est de signer le contrat de bail.

La plupart des propriétaires utilisent un contrat officiel standard, ou bien vous pouvez vous en procurer un auprès des agences immobilières.

Le contrat de location doit obligatoirement contenir un certain nombre d’informations concernant les parties, le logement et le loyer.

Il doit être signé par les deux parties, le locataire et le propriétaire et doit être en autant d’exemplaires qu’il y’aura besoin.

En plus il faut savoir qu’un contrat de location en France doit contenir les informations suivantes :

  • Nom du propriétaire.
  • Nom du locataire.
  • Adresse du logement.
  • Date du début de la location.
  • Durée de contrat de location.
  • Prix de location.
  • Conditions de paiement.
  • Charges et impôts que le locataire doit payer.
  • La caution.
  • Conditions de résiliation du contrat.
  • Consistance du logement.
  • Description du type de logement.
  • Surface habitable du logement.

2.5. Assurance habitation France

L’assurance habitation est obligatoire pour les locataires, y compris les locataires de logements meublés, et les co-propriétaires.

L’obligation d’assurance pour les co-propriétaires se limite à la garantie responsabilité civile envers la copropriété, les voisins et tiers ainsi que les éventuels locataires.

L’assurance habitation permet de protéger le patrimoine familial. La plupart des assureurs proposent des assurances multirisques habitation (MRH).

Ce type de contrat couvre principalement les dommages aux biens, la responsabilité civile de l’assuré et la responsabilité civile « vie privée ».

Le contrat multirisques habitation (MRH) couvre les dommages qui pourraient affecter les biens de l’assuré. Incendie, dégât des eaux, gel des canalisations, catastrophe naturelle et tempête, cambriolage et vandalisme, bris de glace.

Au même titre que l’assurance responsabilité civile, l’assurance habitation est des plus utiles pour se prémunir des dommages que vous pourriez infliger à autrui ou qui pourraient être causés aux biens que vous possédez.

Bien qu’il soit fortement conseillé à tout le monde de souscrire une assurance habitation. Elle est surtout obligatoire pour les locataires, afin de couvrir les dégâts éventuels causés à l’habitation et donc son propriétaire.

3. Vivre en France – Logement étudiant en France

Un nouveau immigrant doit prévoir et faire des recherche avant son arrivé pour comprendre et trouver un logement pour étudiant en France.

En effet,  il faut avoir au préalable une idée sur les types de logement pour un étudiant étranger en France, comprendre les petites annonces et bien sur les prix de logement.

Il existe plusieurs types de logement étudiant en France dont on cite :

  • Logement étudiant Crous : La demande d’un logement étudiant CROUS est très simple, une fois vous avez une idée sur les villes dans lesquelles vous avez des grandes chances d’être admis.
  • La cité internationale universitaire de Paris : La Cité internationale est composée de 40 lieux d’hébergement, les maisons. 18 maisons sont gérées directement par la Fondation nationale, Cité internationale universitaire de Paris, et placées sous son égide.
  • Les résidences étudiantes privées : Les tarifs des résidences privées sont souvent plus élevés que ceux des CROUS mais ils restent compétitifs sur le marché du logement étudiant.
  • Les appartements privés et la colocation : De nombreux étudiants font le choix de louer un appartement. Certains choisissent de vivre seul et optent généralement pour un studio.
  • Les logements chez l’habitant : En effet, c’est une solution pratique et économique : une chambre à vous dans un appartement ou une maison, au cœur la vie quotidienne des Français, avec tout le confort et les équipements nécessaires.

4. Comment trouver un logement en France?

Vous voulez partir pour étudier ou travailler en France? Alors, comment trouver un logement en France? Quels sont les moyens qui vous permettent de chercher votre logement?

Pour savoir comment trouver un logement en France, il faut tout d’abord comprendre les petites annonces.

Le nombre de pièces indiquées dans les petites annonces correspond au nombre de « pièces à vivre » (chambres, salon, salle à manger).

Il n’inclut pas la cuisine, la salle de bains ou les couloirs. Par exemple, un « deux pièces » signifie que le logement comprendra une chambre et un salon ainsi qu’une cuisine et une salle de bains.

Pour vous aider, voici les appellations et abréviations les plus courantes :

  • Studio : pièce unique avec un coin cuisine
  • T2 ou F2 : appartement deux pièces
  • T3 ou F3 : appartement trois pièces
  • SdB : salle de bains (avec une baignoire)
  • Salle d’eau : salle de bains (avec une douche)
  • Appt. : appartement
  • RdC : Rez-de-chaussée
  • Asc. : ascenseur
  • TBE : très bon état
  • CC : charges comprises. Les charges sont les frais à ajouter au prix du loyer pour l’entretien de l’immeuble et les services communs à tous ses habitants (ménage des parties communes, ramassage des poubelles…)

Vous pouvez avoir plus de détail et vous faciliter la recherche de logement avec les meilleurs sites de logement et les meilleurs agences de location dans notre article comment trouver un logement en France.

5. Le système de santé en France – Vivre en France

Le système de santé en France est l’un des meilleurs du monde car il offre à la fois des services de qualité et une accessibilité facile.

Ce système de santé français s’appuie sur la liberté de choix du patient et du résident. Chaque patient est libre de choisir son médecin traitant, un spécialiste en accès direct, son établissement de santé etc…

Si vous vivez, ou êtes sur le point de vivre en France, vous devez cotiser à la sécurité sociale Française, qui comprend également une couverture santé.

Souscrire à la Sécurité Sociale française ne vous donne des droits que pour la couverture santé basique qui ne rembourse généralement qu’une partie des dépenses médicales.

Un médecin généraliste facture sa consultation entre 20 et 25 €, et un spécialiste entre 25 et 30 €. Les honoraires peuvent être plus importants la nuit ou les week-ends, les visites à la maison coûtent également plus cher.

Si vous êtes inscrit auprès de la sécurité sociale, vous devez envoyer une feuille de soins à votre CPAM. Gardez une photocopie de ce formulaire au cas ou vous l’égareriez.

Pour certains soins médicaux, vous devez obtenir l’accord préalable de votre CPAM pour vous assurer du remboursement.

Sources : Just Landed, Vie Publique, Cleiss, Travail en France, Etudier en France, Campus France, Numbeo, Polygottes, Wikipedia, Ooreka, Travaux Avenue, Boursorama, Futura-Sciences, Immoscout, Etablissement, Seloger, Service Public, PAPBail PDF

vous pourriez aussi aimer
efficitur. mattis dolor. non fringilla ut felis ultricies Aliquam Donec